haiku 451 à 500

images écrites / _haïku
1-50 / 51-100 / 101-150 / 151-200 / 201-250 / 251-300 / 301-350 / 351-400 / 401-450 / 451-500


#haiku 451.
le creux de tes lèvres
où j’ai regardé s’étendre
mes premiers soleils. –

#haiku 452.
tes courbes à nue
dans une baignoire verte
un rai de lumière. –

#haiku 453.
entre deux voyages
des trains bondés des trains vides
toujours l’arrivée. –

#haiku 454.
tirer le rideau
l’embrassement de nos peaux
la nuit de nos peaux. –

#haiku 455.
première à Marseille
ton regard mêlé au mien
une échappée belle. –

#haiku 456.
ton ventre océan
les vagues de tes cheveux
la mer est immense. –

#haiku 457.
la rencontre bleue
les révolutions lunaires
tes dix-huit automnes. –

#haiku 458.
je naviguerai
chaque nuit sur la mer noire
de ta chevelure. –

#haiku 459.
tous les hémisphères
qui dansent et qui tournoient
dans ta chevelure. –

#haiku 460.
ta peau une robe
d’été glissant lentement
sous mes mains fiévreuses. –

#haiku 461.
l’été des méduses
la piqure de tes seins
au coin de ma lèvre. –

#haiku 462.
et les hirondelles
ne feront plus le printemps
chevelure-nid. –

#haiku 463.
au bord de tes bleus
tes yeux immenses et sombres
où nous nous portons. –

#haiku 464.
ombre peinte au mur
un bouquet de floues jonquilles
ta tresse perdure. –

#haiku 465.
l’ombre dans la nuit
une ellipse de ton sein
luit mon désir rouge. –

#haiku 466.
langueur érotique
samedi matin au lit
ta photographie. –

#haiku 467.
une résurgence
aux rivières de tes seins
un jus de citron. –

#haiku 468.
aux roses de pierre
rafraîchissante à tes seins
une citronnade. –

#haiku 469.
près de la fenêtre
le noir nu lovant ton corps
l’hiver décoiffé. –

#haiku 470.
près de la fenêtre
brune contre parquet blond
une orchidée blanche. –

#haiku 471.
jambes et dentelle
une plongée dans le noir
le désir naissant. –

#haiku 472.
au bord de tes dents
au fond de ta bouche ouverte
avaler ton air. –

#haiku 473.
une robe bleue
une cuisse dévoilée
un nœud à défaire. –

#haiku 474.
il y a mille ans
l’énième écart de ta part
il neigeait averse. –

#haiku 475.
elle apprend par cœur
l’itinéraire des veines
les cœurs qui s’ébattent. –

#haiku 476.
fenêtres ouvertes
défilé de paysages
issue de secours. –

#haiku 477.
un arrêt cardiaque
une embellie pulmonaire
clampement de veines. –

#haiku 478.
juste entre tes seins
les symétriques lanières
ton téton qui pointe. –

#haiku 479.
liée attachée
ton corps lacéré de noirs
l’écarlate étreinte. –

#haiku 480.
j’ai creusé ta peau
de toutes mes éclaircies
à compter tes grains. –

#haiku 481.
et passer enfin
de l’infrarouge à l’ultra
violet de tes lèvres. –

#haiku 482.
tu glisses tes mots
acrostiche mon amour
à même mes lèvres. –

#haiku 483.
rentrée dans ton corps
rentrée dans tes yeux ta tête
rentrée dans ton cœur. –

#haiku 484.
bouton par bouton
te défaire pour le grand
plongeon dans ton vert. –

#haiku 485.
l’ombre dans la nuit
à l’ellipse de ton sein
rouge désir luit. –

#haiku 486.
l’ombre peinte au mur
votre bouquet de fleurs floues
tresse qui perdure. –

#haiku 487.
où le vent se dresse
juste en dessous de ta robe
dans le profond noir. –

#haiku 488.
à la jolie danse
de tes seins blonds tes seins blancs
triangles et ronds. –

#haiku 489.
jambes décriées
mes yeux qui tournent en rond
ton bouton défait. –

#haiku 490.
flirte la lumière
à tes lèvres en prière
tous les vents s’y plissent. –

#haiku 491.
tes jambes immenses
dentelle robe fendue
apnée dans ton noir. –

#haiku 492.
caresse s’étale
prières et oraisons
compter jusqu’à quatre. –

#haiku 493.
ta mèche incendiaire
ta rivière de salive
un baiser docile. –

#haiku 494.
dans tous les reflets
palpiteront en nos seins
les enfances bleues. –

#haiku 495.
je m’accroche à tes
hanches danse ta nuit blanche
tes cuisses peut-être. –

#haiku 496.
ta peau dilettante
de ta faune et de ta flore
désirs monochromes. –

#haiku 497.
feu pull éclats rouge
regard ricil cheveux noir
ciel mer marées bleu. –

#haiku 498.
parfum de ton souffle
tes jambes nues désirs bus
à ta peau rayée. –

#haiku 499.
tes courbes naissantes
l’incendie su et tu
ta peau qui m’étanche. –

#haiku 500.
triangle isocèle
les aiguilles dans les yeux
ta courbe à cédille. –

1-50 / 51-100 / 101-150 / 151-200 / 201-250 / 251-300 / 301-350 / 351-400 / 401-450 / 451-500
↰ retour