haïku 351 à 400

images écrites / _haïku
1-50 / 51-100 / 101-150 / 151-200 / 201-250 / 251-300 / 301-350 / 351-400 / 401-450 / 451-500

#haiku 351.
ciel soleil et mer
la caresse des couleurs
sur ta journée blanche. –

#haiku 352.
d’étoile à étoile
tu tends les colorées cordes
Rimbaud, nous dansons. –

#haiku 353.
les plus beaux bouquets
la mariée était en fleurs
les amours heureuses. –

#haiku 354.
la robe était blanche
le sourire sur ses lèvres
la mariée en fleurs. –

#haiku 355.
te mordre le cou
et laisser glisser ta robe
mon ombre à ton sein. –

#haiku 356.
premier mercredi
sirènes et midinette
à midi tapante. –

#haiku 357.
sauter dans les flaques
et jouer à la marelle
au bord de ses lèvres. –

#haiku 358.
tu sèmes l’été
dans tous les airs de la fête
je danse à tes rires. –

#haiku 359.
le blond de ta voix
écho des après-midis
où nous nous baignions. –

#haiku 360.
sur ta nuque je
m’égare et y perds ma langue
mon souffle et mes dents. –

#haiku 361.
dormir dans le bleu
salutation à la mer
nos lèvres salées. –

#haiku 362.
colorer le bleu
rire à la chanson des vagues
mordiller la mer. –

#haiku 363.
l’été approchant
la nuit brûlant sous tes doigts
nous baigner dans les bleus. –

#haiku 364.
l’été à tes mains
le mariage des parfums
bleu ciel et bleu mer. –

#haiku 365.
l’été dans le cou
le mariage des couleurs
peau sel sable fleurs. –

#haiku 366.
l’été à ton sein
le mariage des lumières
ta peau et la mer. –

#haiku 367.
tu perçais le ciel
de cet immense sourire
rivé sur tes lèvres. –

#haiku 368.
elle prie l’étoile
elle communie la mer
mon ode de l’onde. –

#haiku 369.
tu plonges la nuit
de tes mains exploratrices
tu troubles les astres. –

#haiku 370.
sauter dans un train
traverser les océans
sauter dans tes bras. –

#haiku 371.
un matin d’été
sauter dans le premier train
éteindre la nuit. –

#haiku 372.
sauter dans un train
traverser toutes les villes
sauter à ton cou. –

#haiku 373.
une robe bleue
l’océan la mer le ciel
à la dérobée. –

#haiku 374.
et quitter la ville
cueillir et mordre les mers
de toutes mes dents. –

#haiku 375.
envoler la mer
boire la tasse des vagues
au loin les oiseaux. –

#haiku 376.
une vie entière
dans un battement de cœur
au bord d’une voix. –

#haiku 377.
au fond de ses yeux
le mistral éparpillait
le gris de la nuit. –

#haiku 378.
j’entendais la mer
dans chaque pli de ta robe
que je soulevais. –

#haiku 379.
d’une rue à l’autre
elle courait se jeter
au creux de mes bras. –

#haiku 380.
mes doigts qui voient rouge
et tes jambes à mon cou
rivière de ciel. –

#haiku 381.
monter et descendre
avaler tes escaliers
descendre et monter. –

#haiku 382.
ton corps nu chaud blond
ta chevelure de ciel
avec vue sur mer. –

#haiku 383.
à perte de vue
les bleus gonflaient ta poitrine
tu avais raison. –

#haiku 384.
tes seins au soleil
ta peau salée sous ma langue
mes vagues en toi. –

#haiku 385.
atteindre le ciel
d’un battement de ton cœur
la nuit reviendra. –

#haiku 386.
de mes blanches ailes
je vole vers le soleil
oiseau de papier. –

#haiku 387.
d’une seule plume
je dessine sur ton dos
mes ailes désir. –

#haiku 388.
une autre comptine
ciel embrassé des couleurs
de l’enfance pure. –

#haiku 389.
brillent dans vos yeux
les cascades de lumières
les feux d’artifice. –

#haiku 390.
manger les couleurs
nous affriander les lèvres
aux feux de Bengale. –

#haiku 391.
main dans tes cheveux
baiser au creux de ta nuque
été sur ta lèvre. –

#haiku 392.
cheveux à souffler
été au creux de ton dos
baiser sur ta lèvre. –

#haiku 393.
écrire ton ciel
les étoiles les planètes
m’encrer à ton dos. –

#haiku 394.
jamais je n’y suis
allée me répétait-elle
entre deux baisers. –

#haiku 395.
tes pieds dans le sable
ma tête entre tes genoux
chanson de l’été. –

#haiku 396.
l’été suspendu
à la courbe de tes cils
mes mains à tes hanches. –

#haiku 397.
tout commence ici
dans ces bleus qui s’enchevêtrent
au bord de ton monde. –

#haiku 398.
tout s’arrête ici
dans ces bleus qui se mélangent
au bord de tes yeux. –

#haiku 399.
le point de départ
au-delà de la mer bleue
venir jusqu’à toi. –

#haiku 400.
la plage était vide
nos deux ombres dansaient seules
une valse bleue. –


1-50 / 51-100 / 101-150 / 151-200 / 201-250 / 251-300 / 301-350 / 351-400 / 401-450 / 451-500
↰ retour