500 haïku

poème court japonais de dix-sept mores (ou syllabes) décomposé en trois vers : 5/7/5.
une convergence entre fueki (l’immuable) et ryûkô (l’éphémère).


_haïku
1 à 50
51 à 100
101 à 150
151 à 200
201 à 250
251 à 300
301 à 350
351 à 400
401 à 450
451 à 500


aussi sur twitter avec le hashtag : #17mesures

↰ retour